Qui revient de loin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Aide de jeux

Fil des billets

Critique GRoG : Cartes du Destin pour Tranchons & Traquons

Auteur: Chronomancien

Critique postée sur le GRoG :

Ces cartes d'aventure sont vraiment géniales, et je les utilise dans tous mes jeux héroïques/pulp medfan. mes joueurs les adorent aussi.

Je précise que je les ai commandées via un service d'impression de cartes à la demande pour avoir un rendu professionnel qui fasse honneur à ses illustrations, recto comme verso. Bon, à l'usage je les ai insérées dans des protège-cartes, la pizza, le vin rouge, tout ça...

Le seul "défaut" que je leur trouve, c'est d'être typées, ce qui m'empêche de les employer pour des jeux contemporains à la Indy ou des jeux space opera. Pour les autres jeux medfan, on interprète les effets mécaniques à la volée, le système de BoL étant suffisamment léger pour être transposable dans l'esprit à d'autres jeux en un clignement d’œil.

Comble de bonheur, des fans ont fait des jeux adaptées à d'autres univers: Pathfinder, Stormchasers, etc.

Générique vidéo pour une campagne de cape et d'épée

L'idée est d'avoir un outil "de rituel" pour favoriser le lancement des parties de JDR en se mettant dans l'ambiance et en marquant bien le passage de la phase "papotage entre copains/je te raconte le dernier film" à la phase "jeu".

C'est aussi une façon de remercier un MJ pour son travail.

Après avoir regardé ce que l'on pouvait faire sans trop de compétence en traitement vidéo, je me suis lancé et voici le résultat obtenu avec le logiciel VSCD Free editor video(gratuit) : https://youtu.be/LdufHlmUdOY

En voici le story board original pour ma campagne « Mousquetaires noirs » (D'Artagnan rencontre le monde des ténèbres dans le monde des Lames du cardinal ; où je suis PJ).
Pour que cela plaise aux autres joueurs, je demande leur avis sur certains éléments :

La musique de générique : choix de 2 thèmes parmi ceux-ci (ou proposition de leur part) :
o Chris Colorado https://www.youtube.com/watch?v=6gdPDexGX_A
o Nicolas le Floch https://www.youtube.com/watch?v=Qtoy3CwdQII
o La reine et le cardinal https://www.youtube.com/watch?v=WzQM8CB52rc
o The Musketeers https://www.youtube.com/watch?v=J9xVd_T_xPA

L’image de leurs perso : je compte reprendre celles du blog, et leur demande de me confirmer qu’elles leur plaisent ou qu'ils m'en fournissent une.
o Diane : https://anno1633.wordpress.com/2015/06/04/diane-esther-de-bezun-vicomtesse-du-furan-et-de-saint-priest/
o Walburge : https://anno1633.wordpress.com/2015/09/21/francois-eleuthere-pour-ces-dames/
o Nogaret : image manquante
o Romain de dieu/drake : image manquante
o Arnaud de Laincourt : image manquante

• De plus, je les présenterai soit sous forme de carte à jouer (avec buste fendu en diagonal et inversé, ex : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/1f/22/ba/1f22ba3a39e1d5ea9776de101a1d6727.jpg) soit sous forme de tableau à boiserie dorée. Que préfèrent-ils ?

Sur la forme, voici mon idée :
• Musique à définir.
• Fond de diapo : lettre manuscrite ou carte de Paris/France d’époque.
• Police style mousquetaire ou manuscrite (ex : http://www.fontsplace.com/free/images/m/musketeer_font_preview.gif).
• Une durée total de 1 minute-1 minute 30 maxi, au-delà c'est trop long et l'on s'impatiente. De même, la durée des "diapos" doit être assez brève, de l'ordre de 6 secondes (10 s étant trop).

Diapo 1 :
Texte apparaissant et lu avec ma voix off (peut-être transformée si je trouve comment), façon L.A. Confidential :
« En l’an de grâce 1633, le cardinal de Richelieu rassembla les plus fines lames et les esprits les plus aiguisés du royaume pour protéger la Couronne de France des menaces surnaturelles. On les appelait…
Les MOUSQUETAIRES NOIRS.
Ceci est leur chronique. »
Avec peut-être les images de Richelieu et du Roy, au format carte à jouer ou tableau à dorure.
Je voulais ajouter au départ une voix off (avec Audacity), mais je ne suis pas parvenu à enregistrer ma voix avec mon micro-casque...

Diapo 2 : aperçu des menaces
« Des démons maléfiques à la cour… » + image + chant grégorien en surimpression de la musique ?

Diapo 3 :
« D. est…
Le chevalier François-Éleuthaire de Walburge » (+épithète fils des géants ?)
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 4
« Des vampires sanguinaires à Paris… » + image de Savière + bruitage de hissement ?

Diapo 5
« F. est…
Guillaume, Charles, de Nogaret, comte de Manduel » (+épithète Néo-prophète ?)
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 6
« Des loups-garous rodent dans les campagnes… » + image d’époque + cris de loups

Diapo 7
« G. est…
Le père Mattéo da Ponté » (+épithète apôtre ?)
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 8
« Des faes se jouent des hommes… » + image ? + bruits de clochettes ?

Diapo 9
« P. est…
L’évêque François-Alexandre de Romain de Dieu devenu drake » (+épithète Nécrovêque ?)
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 10
« Des alliées ambigües, les Sœurs de Saint-Loup »
+Image + orgue religieux ?

Diapo 11
« S. est…
Diane, Esther, de Bézun, vicomtesse du Furan et de Saint-Priest »
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 12
« Des dragons tirent les ficelles » + grondement ?

Diapo 13
Et le chevalier Arnaud de Laincourt
+carte à jouer ou tableau à son image

Diapo 14
« Présenté par…
A. »
Récapitulatif avec défilement rapide d’un zoom sur les regards des PJ.
Idéalement, moment « dramatique » de la musique.
Fondu au noir et son final ou parole étouffée.

Diapo 15 optionnelle
Logo de la campagne (monogramme MN ?) – mention Livre III – teaser du MJ (titre révélateur du chapitre, phrase sibylline ou autre).

Questionnaire de préparation de campagne

Voici un questionnaire de préparation que j'utilise pour établir le contrat social d'une nouvelle campagne une fois que l'on s'est mis d'accord sur l'univers de jeu :

Tout d’abord, un bref rappel du synopsis de la campagne XXX : blabla.

L’aspect [genre fictionnel] se trouvera dans blabla.

L’aspect [genre fictionnel] se matérialisera dans blabla.

Le ton sera blabla.

Le concept de la campagne est blabla.

Donc, les questions sur vos préférences de jeu :

Style de jeu

Lien du sondage: lien

Aimeriez-vous jouer des aventures :

• Chair et sang (grim & gritty)

Où les personnages sont soumis à une pression constante pour survivre (pauvreté et attrition des ressources : munitions, argent, carburant, rations, attrition de la mécanique : pool de dés, points de chance s’il y en a…), où les combat sont violents, sales et mortels, y compris pour les PJ, et où tout a un prix, même les victoires. Ce style est souvent associé à des univers sombres, tout en nuances, cyniques, pessimistes et à un niveau de jeu terre-à-terre.

Le gritty est souvent associé, mais n’est pas réduit, au réalisme, qui mélange cohérence (de l’univers et de ses réactions, de l’histoire, etc. qui peuvent se produire dans un contexte non-réaliste), simulation de la physique/biologie (Ex : GURPS), simulation de l’histoire (ex : jeu historique comme Te Deum pour un massacre).

Ex : Warhammer, Appel de Chtulhu.

Par ailleurs, gritty ne veut pas dire incompétent (autrement dit avoir peu de chance de réussir une action) mais implique de réussir avec un coût important (réussir une action mais en souffrant, avec des dommages collatéraux, échouer en souffrant encore plus).

• Action pulp

Où les personnages sont bigger than life, plein de panache et quasiment indestructibles, où l’on fait fi d’une bonne part du réalisme au profit des effets spéciaux, toujours à l’avantage des personnages, où les clichés sont nombreux et le monde manichéen : le bien est bon, les Grands Méchants TM sont caricaturaux et maléfiques, les bonnes intentions et la science peuvent rendre le monde meilleur. Et les méchants sont vaincus avec un peu de détermination et un crochet du gauche bien placé. Bref, l’action, la violence et les idées saugrenues résolvent tous les problèmes, mais des ninjas, heu… des sbires, surgissent toujours dès que les choses se calment trop.

Ex : Indiana Jones, James Bond, Hollow earth expedition.

• Picaresque

Où les personnages sont issus de basse extraction, se lancent dans toutes sortes d’aventures pour s’élever, la plupart du temps au dépend des nantis (critique, satyre de la société), et finissent la plupart du temps par tout perdre, mais toujours avec le sourire et l’optimisme.

Ex : Château Falkenstein, Baron de Munchausen, Voyages de Gulliver.

• Absurde

Où les personnages sont ou évoluent dans un univers dément, absurde, irréaliste ou encore délibérément parodique. Le ton adopté est le plus souvent comique.

Ex : Toon, INS/MV, Paranoïa.

• Épique

Où les personnages vivent des épopées, où ils sont nettement au-dessus du commun des mortels en matière de morale et de capacités et prennent part à des quêtes initiatiques, de grands voyages et des actes extraordinaires, où ils seront accompagnés par des artefacts mythiques et des compagnons héroïques et seront confrontés avec des interventions transcendantales (des dieux, des archimages, le Big bang, des extraterrestres supérieurs, etc.).

À ne pas confondre avec l’héroïsme, qui découle du choix de personnages semblables au commun des mortels mais qui se dépassent par esprit de sacrifice et peuvent en payer très durement les conséquences.

Ex : l’Odyssée et la plupart des mythes de héros grecques, le Seigneurs des anneaux, Superman, James Bond.

Niveau de jeu

Lien du sondage:

Aimeriez-vous jouer des aventures où vos personnages se démènent et influencent leur environnement à l’échelle :

  • 1. du bien-être d'un ou de quelques individus;
  • 2. d’un petit groupe (une famille et sa propriété, une bande de criminels);
  • 3. d’un groupe organisé (un navire et son équipage, un hameau et ses familles);
  • 4. d’un village (une communauté agraire ou commerciale gouvernée par des liens familiaux);
  • 5. d’une importante communauté (une ville, une forteresse);
  • 6. d’un grand domaine (une baronnie, une région);
  • 7. d’un territoire, d’un pays (niveau épique) ;
  • 8. de forces cosmiques : des dieux, un autre plan, une autre planète (niveau mythique).

Les niveaux 1 et 2 correspondraient au street-level qui, en fonction de l'univers, peut se restreindre à une poignée d'aventuriers errant dans des souterrains pour s'enrichir jusqu'à un modeste super-héros luttant contre les criminels et supers-méchants d'une seule ville (Spiderman, Batman).

Les niveaux 3 et 4 concernent plutôt des notables, par leurs exploits, leur statut ou leur richesse.

À partir du niveau 5, on touche au high level en influant sur le monde et la société via des personnages imbriqués dans les grandes intrigues politiques des puissants, à une échelle gouvernementale, planétaire voire cosmique (un Prince d'Ambre, un Libre Marchand, un seigneur médiéval, un Surfer d'argent).

Toutefois, jouer à un certain échelon ne signifie pas que l'on a plus d'interaction du type de ceux des échelons inférieurs, mais que l'on perd la sécurité qu'apporte la déresponsabilisation de ces échelons. Désormais, même des interactions avec un ou quelques individus (type niveau 1) pourront avoir des conséquences sur une ville entière (type niveau 5).

Il est aussi possible de choisir un niveau de jeu de départ, puis de se permettre, par consensus, d’augmenter ce niveau cran par cran, au cours de la campagne.

Type d’aventure

Lien du sondage:

Aimeriez-vous qu’une grande partie des aventures de vos personnages tournent autour :

  • • De la diplomatie, des intrigues et des coups tordus (Ex : Trône de fer, Princes d’Ambre) ;
  • • De la baston et des défis (Ex : Mad max, Conan) ;
  • • Des aventures épiques où vos personnage sont au centre de l’Histoire (ex : Pirates des Caraïbes) ;
  • • Du poids du passé et des conséquences de vos actions et choix ;
  • • De l’exploration et des interactions avec le monde qui vous entoure (Ex : Voyage au centre de la Terre) ;
  • • De la romance et des passions ;
  • • Du mystère, des enquêtes et des conspirations (ex : Sherlock Holmes) ;
  • • Des relations entre vos personnages et avec les PNJ, du drama et des conflits interpersonnels (Ex : histoires de cœur entre Han Solo et Léïa, les relations conflictuelles croisées dans Lady Blackbird).

Pilotage des aventures

Lien du sondage:

Souhaitez-vous que le MJ crée et vous guide dans des histoires, des lieux, avec des personnages et des objets qu’il juge intéressants (mode série de scénarios successifs).

OU

Que vous, joueurs, décidiez de vous lancer dans les éléments qui vous intéressent (mode bac à sable) et en affrontant les conséquences de vos choix en définissant vos propres objectifs de séance, les lieux où vous vous rendez, le rythme de l’histoire ?

(Dans cette configuration, le MJ vous laissera « les clefs du camion » sur plusieurs éléments de la mise en scène mais vous contraindra à un certain cadre).

Aide de jeu - Des atouts pour Ambre

Voici quelques atouts que j'ai réalisé pour une campagne d'Ambre ou pour m'amuser. Les deux premiers (personnages) ont été réalisés avec Powerpoint (cf. gabarit), les seconds avec Photoshop et les cadres de Gabryel2.

Roger Bariman, le démon d'Arden

Sao Ding, le techno-guerrier

L'atout d'un artefact, l'épée de Marelle "Serpent de Jade"

L'atout d'un lieu réel: Arden

L'atout d'une des Marelles, celle d'Ambre

Sous Photoshop, la démarche est:

  • ·         Créer un nouveau document de 110*60 mm, avec fond transparent
  • ·         Enregistrer les versions de travail au format du logiciel (PSD pour Photoshop)
  • ·         Importer les différentes images (cadre, image du contenu, couleur de carte) dans des calques séparés
  • ·         Pour modifier un « objet dynamique » : sélectionner le calque > clic droit > pixeliser
  • ·         Pour rogner un calque sans toucher au reste (ex : image d’illustration de contenu de l’atout) :

o   - Prend l'outil "sélection rectangulaire"

o   - Sélectionne dans ton calque la zone que tu veux garder

o   - Fais clic droit, intervertir

o   - Puis suppr

  • ·         Nommer l’atout (police Trajan pro, bold, noir, taille 10)
  • ·         Sauvegarder le rendu final au format JPG

Sous Powerpoint:

  • Récupérer une image, si possible haute définition, d’une carte d’atout (numérisation, etc.).
  • A l’aide d’un logiciel de retouche d’image comme Gimp ou Photoshop, détourer l’image et supprimer l’illustration et les informations de la carte (numéro, nom) pour obtenir un calque avec uniquement le cadre de la carte. Ou de manière plus rustique, avec Powerpoint.
  • Sauvegarder une copie de cette « carte vierge ».
  • Récupérer sur le net des anciens motifs de couleur (épée, denier, bâton, coupe, etc.) de carte à jouer.
  • Récupérer sur le net, sur des sites comme Deviant art, des illustrations pour les figures, les as et les atouts pour figurer les PJ, les PNJ, les lieux et objets importants.
  • Il ne reste plus qu’à importer ces images dans un nouveau calque et à nommer l’atout.
  • Imprimer en couleur sur du papier fort et découper.

Aide de jeu - Arbre généalogique

Un arbre généalogique, qu'il concerne un ou plusieurs PJ ou des PNJ, est une aide de jeu intéressante pour des parties d'intrigues ou d'élucidation de mystères. Car, outre l'aspect illustratif ou d'ambiance, c'est une carte que l'on peut explorer, cartographier et utiliser pour obtenir des informations.

Ainsi, pour Ambre, cet arbre généalogique apporte des informations sur de potentielles alliances (lien familiaux proches) ou rivalités (branche dynsatique, mariage nul, héritiers et bâtards) dynastique, sur des mystères (les présumés morts), etc.

Croiseur de classe Consulaire


Fiche de vaisseau

La nouvelle Alliance rebelle, après que nous ayons soutenu Mon Mothma face à Garm Bel-Iblis, nous a confié un croiseur de classe Consulaire, vaisseau diplomatique qui sied au standing d'un ancien sénateur impérial comme Mérovär.

"Celui-là, faites-y attention", telle fut la seule recommandation de l'Intendance...

Cliquer pour agrandir

Voici l'ex-Gloire de Paloma:

·         Fabricant : Corellian Engineering Corporation

·         Type : Croiseur diplomatique de classe Consulaire

·         Affiliation : Alliance rebelle (officieusement)

·         Anciennes identités: Bon Baiser de Lannik (Tapannis), Gloire de Paloma (Paloma), Bien-aimé Général-Président Kerguelec [actuelle].

·         Époque : Ancienne République

·         Source: Starships of the Galaxy (pages 91-92)

·         Gabarit : 2 

·         Longueur : 115 m

·         Équipage : 3 minimum (passerelle en zone 1)

·         Passagers : 16 (en zone 1)

·         Soute : 2 000 tonnes métriques (soute étendue, divisée en 2 zones)

·         Autonomie : 6 mois

·         Prix : 1,25 million de crédits

·         Hyperpropulseur : x2 (zone 2)

·         Générateur : zone 1

·         Navordi: Oui

·         Maniabilité: 1

·         Vitesse spatiale: 3 (moteur en zone 2)

·         Vitesse atmospherique: 950 kmh

·         Blindage : 3

·        Défense : 2

·       Zones : 2

·       Points de coque : 20/zone

·       Points de stress mécanique : 20

·         Senseurs : zone 2

·         Communication : zone 2

·         Armement :

o   Double turbolaser avant (zone 1), gabarit 2, assistance de tir 1D+1, dégât 7.

o   2 tourelles de triple canons laser, zone 1 et 2, gabarit 1, assistance de tir 1D+1, dégât 5.


Voici les plans des ponts:


Cliquer pour agrandir (Plan_croiseur_consulaire.pdf)

- page 1 de 3