Qui revient de loin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Histoire du JDR

Fil des billets

Casus NO, une communauté de rôlistes francophones - Histoire

En 2003, le forum officiel de la revue Casus Belli deuxième génération survivait quelques semaines au trouble de septembre 2003 du magazine, tandis qu'un forum "non officiel", Casus "NO", prenait le relais. Peu de temps après la même année, il était hébergé par Pandapirate.

Fin 2018, 15 ans plus tard, Casus NO est toujours là, avec 7 222 membres enregistrés, a priori toujours hébergé par Pandapirate même si une url de redirection a été mise en place en 2017.

C'est à ma connaissance le forum de jeu de rôle francophone le plus important en membres et en activité à ne pas être dédié à une famille de jeu (donc ni à D&D ni à l'Appel de Chtulhu par comparaison avec AideDD et ses 16300 membres ou Trouver Objet Caché).

Scènes nationales du jeu de rôle

Voici un rapide graphique pour essayer de visualiser les dates de début des scènes nationales du jeu de rôle. Ces dates sont soit celle de la traduction en langue nationale d'un jeu étranger (le plus souvent D&D), soit celle de la création du premier jeu nationale ou de la première revue locale sur le jeu de rôle, suivant laquelle s'est produite en premier.

(Cliquer pour agrandir)

(Cliquer pour agrandir)

En gardant en tête le biais linguistique du GRoG (tenu par des francophones, parlant généralement en deuxième langue l’anglais), on observe que les scènes nationales de JDR les plus importantes sont, par ordre :

  1. USA et Royaume-Uni (68 %), ce qui est logique vu l'antériorité du JDR chez eux et la taille de la communauté anglophone (1,5 milliard de locuteurs)
  2. France (et Belgique wallonne, Suisse romande, Québec canadien ; 28 %), pour une communauté de 290 millions de locuteurs
  3. Espagne (1,6 %), pour une communauté de 577 millions de locuteurs
  4. Japon (0,6 %)
  5. Allemagne-Autriche, Italie (0,5 %)

Les mouvements rôlistes

Suite à une discussion sur Casus NO sur les théories et conceptualisations rôlistiques, où l'on s'est posé une énième fois la question de la manière de désigner les jeux "traditionnels" et les jeux plus "modernes", j'ai tenté une approche "écoles, mouvements et styles" à la manière de ce qui est fait en art et littérature (romantisme, baroque, cubisme, etc.).

Voici ce que cela donne dans une optique de frise chronologique, avec les âges du jeu de rôle en élément de comparaison :

(Cliquer pour agrandir)

Et voilà une autre présentation en mode tableau descriptif :

(Cliquer pour agrandir)

Qu'en pensez-vous ?

--

Sources :

Notule : le JDR de l'Est

Sur la Pologne, on peut lire l'intro de Magia i Miecz Magazine: The Evolution of Tabletop RPG in Poland and its Anglo-Saxon Context pour la situation au début des années 1990 au travers de l'équivalent local de Casus Belli.

Abstract : The paper analyses the evolution of tabletop RPGs in Poland through the prism of Magia i Miecz (1993–2002) – the first, and for a long time the only commercial Polish RPG magazine. This evolution is discussed by means of the “classic” Gamism-Narrativism-Simulationism model, and with reference to the history of RPGs in the English-speaking world. Even though they reached Poland 20 years after their birth, when simulationism and diceless storytelling were well-known abroad, Magia i Miecz did not import all playing styles at once. Instead, Polish RPGs went through the same developmental stages as in the USA: from gamism, across simulationism and narrativism, to diceless storytelling to dice-friendly storytelling and New Style / indie


Et sur la Russie (plutôt le GN):

    Russian history: LARP has been played in Russia since at least the 1980s. The Russian word for LARP translates simply as "role-playing", since tabletop RPGs were unknown in Russia at the time LARP was invented or introduced there. Russian live role-playing is often practised under the banner of "Tolkienism" or Tolkien fandom, though it is definitely no longer confined to Tolkien or fantasy only. Regional traditions vary greatly in their history and practice, though the now defunct Soviet "Young Pioneers" organisation and the networks between former members seems to have played some role in spreading and coordinating the idea of live role-playing. Much more involvement is usually attributed to SF fandom clubs, which flourished in Russia in that period.Earliest documented mentions of LARP-like activities in Russia relate to the yearly memorial reenactment of the Battle of Borodino, where military history clubs, not satisfied with reenacting this battle only, tried various other takes on the subject—the first recorded one, in 1988, being the people dressing up as soldiers of Red Army. According to witness reports, in 1989 Tolkien fans came to the Borodino reenactment in fantasy costumes, which jumpstarted the movement and led to the first recorded large-scale LARP in Russia, the National Hobbit Games, which ran in August 1990 near river Mana in the vicinity of Krasnoyarsk. Since then, such events occur yearly and the tradition became very widely developed.Russia probably has the biggest and most varied LARP-scene in the world, with a wide range of genres and playstyles. By now, the number of players is estimated to be somewhere between 50000 and 100000. The biggest plays number more than 1000 players, but many smaller plays (50-200 participants) are also common.
Source :  Wikipedia

Benjamin Kouppi précise que la scène LARP, ambiance médiévaliste où on porte les coups, est beaucoup plus importante en Russie que la scène "sur table". C'est très vieux là-bas, ça existait déjà au temps de l'URSS, dans les années 1980, dans le Club des Amateurs de Fantastiques et le Club des Chansons faites maisons. Il y a déjà des GN à partir de 1986.

Toujours selon lui, il y a peu de jeux originaux russes. D&D a été distribué en URSS dans les années 1980, sous une forme légèrement altérée (copycat à petit tirage, dans les eaux des 10 000).

Par contre, il y a un fort mouvement de traduction, notamment chez l'éditeur Studio 101: Coriolis, Night Witches (sous le titre Ночные ведьмы), etc. Globalement, il y a très peu de JDR sujr table en Russie. On pourrait citer, parmi les anciens (fin des années 1990-début des années 2000), Carrefour des mondes (occulte contemporain) et un jeu historico-fantastique avec une relecture de la conquête de l'Asie centrale, ainsi qu'une petite production indé qui a émergé récemment (avec des jeux narratifs comme le Dieu-miroir, ou Maintenant je n'oublierai plus, qui est un jeu sans MJ , et même des trucs visiblement à portée plus grande comme Monstroboy). Il y a même un peu d'OSR avec Ziggourat de la Terreur.

Généalogie des systèmes de jeux de rôle

En travaillant sur mon hack d'Earthdawn, j'ai découvert nombre de nouvelles façons de concevoir et gérer un système de jeux de rôle. Pour mieux les comprendre, j'ai essayé de trouver la source de ces idées et concepts, puis leur évolution, pour ne pas avoir à réinventer l'eau tiède, ou pire retomber dans des écueils déjà corrigés.

Pas une généalogie, mais un petit diagramme amusant pour choisir un jeu de rôle.

Et je n'ai pas trouvé grand chose :(

J'ai donc lancé une discussion là-dessus sur Casus NO et voici ce qu'il en est ressorti :

Brève présentation de l'évolution des systèmes de JDR

(Jeux/système d'origine => évolution 1 (élément concerné) + autre élément => évolution 2)

The Fantasy Trip + Champions (inspi) => GURPS (G. Porter, 1995)
Champions v3 + autres HERO Games (Star HERO, Fantasy HERO, etc.) => HERO System v4 (puis v5, v6...)
Interlock (Cyberpunk) + HERO System => FUZION (+D6 system) => Action! System

Nébuleuse Donjons & Dragons (D&D) => D&D3 => D20 => dK système (Lanfeust)

Voir aussi ce schéma :

Rolemaster => D&D3
Rolemaster => JRTM (Jeu de rôle des Terres du Milieu)
Rolemaster => HARP

Plus de détails sur D&D ici: Arbre des jeux de la famille de D&D

OD&D -> RuneQuest RQ1/2 -> RQ3 -> MRQ1 -> OpenQuest (avec un retour de concepts de RQ3). cf. http://www.legrog.org/systemes/basic-role-playing

OD&D -> RuneQuest 2 -> Basic Role-Playing (BRP)

Et de là:
BRP -> Worlds of Wonder
RQ2 +Ken St André -> StormBringer -> HawkMoon -> HawkMoon VF
BRP -> Elric! -> HawkMoon NE
BRP -> RQ3 -> ElfQuest
BRP -> RQ3 -> Other Suns
Appel de Chtulhu + Elric! + Worlds of Wonder -> BRP "Gold Book"
BRP -> Aquelarre (en tous cas dans l'édition qui a été traduite en VF...)
BRP -> MRQ1 -> GORE
BRP -> BaSIC (Casus Belli)
BRP -> Trauma

BRP (Appel de Chtulhu) (BRPS+SAN) => Unknown Armies (BRPS modifié+Madness Meters)
BRP (Appel de Chtulhu) => The Laundry

Ghostbusters => Star Wars => D6 System v1 (Men in Black, Métabarons...) => D6 Legend (Hercules & Xena, DC Universe)
TORG => Shatterzone => Masterbook
D6 System v1 + Masterbook (avantages/désavantages, la magie et pas mal d'autres éléments) => D6 System v2 => OpenD6 => Minisix

Ghostbusters => Star Wars => Shadowrun => Storyteller System 1 (pool de dés) (G. Porter, 1995)

Storyteller System 1 (Vampire, Loup-Garou, Mage , etc.) => Storyteller System 2 ( Trinity / Aberrant / Adventure) => Storytelling System (Monde des ténèbres de 2004) => God Machine
Cf. http://www.legrog.org/systemes/storyteller
http://www.legrog.org/systemes/storytelling

Prince Vaillant et ses pièces de monnaie Ou D6 système et l'extension du principe des brouettes de D6 de dégâts à un système de résolution OU Tunnels & Trolls et ses brouettes de dés => Shadowrun ?e édition et ses « brouette de dés, seuil à comparer pour compter les succès » => Burning Wheel

Burning Wheel => Burning Empires
Burning Wheel => Mouse Guard => TorchBearer

Ars Magica => TORG => Earthdawn (G. Porter, 1995)

FUDGE => Fate

Deadlands => Deadlands: Great Rail Wars => Savage Worlds

Sovereign Stone system => Cortex

Riddle of steel => The shadow of yesterday/Solar system (clef) => Lady Blackbird (clef)

Mégaversal/Palladium (système MDC & SDC; cf. http://www.legrog.org/systemes/megaversal)


Basic Role Playing (BRP) => HeroQuest (via Pendragon)


Godlike => ORE => Kerberos Club, Wild Talents, A Dirty World

ORE+Madness Meters de Unknown Armies => Nemesis

Légendes => Premières Légendes (simplification)
Légendes => Féerie (inspiration)

Over the edge -> Risus -> PDQ -> PDQ# (ou PDQ2) (pas de filiations directes et absolues, mais en terme chronologique et d'inspiration)

système Tri-Stat (Big Eyes, Small Mouth) => Tri-Stat dX, Tri-Stat dX3, Ex Machina
système Tri-Stat + D20 system => BESM D20
Cf. http://www.legrog.org/systemes/tri-stat

Rêve de dragon => Onyros
Rêve de dragon => Méga III et sa Table Universelle de Résolution

Warhammer 3 => Star wars: Edge of the Empire

Barbarians of Lemuria => Cheap Tales

Sur les clones, pseudo-clones et rétroclones: http://www.legrog.org/editorial/rubriques/portraits-de-famille/retroclones-et-quasi-clones

Sources :



Mise à jour le 12/01/2019.