Qui revient de loin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - OSR

Fil des billets

Les mouvements rôlistes

Suite à une discussion sur Casus NO sur les théories et conceptualisations rôlistiques, où l'on s'est posé une énième fois la question de la manière de désigner les jeux "traditionnels" et les jeux plus "modernes", j'ai tenté une approche "écoles, mouvements et styles" à la manière de ce qui est fait en art et littérature (romantisme, baroque, cubisme, etc.).

Voici ce que cela donne dans une optique de frise chronologique, avec les âges du jeu de rôle en élément de comparaison :

(Cliquer pour agrandir)

Et voilà une autre présentation en mode tableau descriptif :

(Cliquer pour agrandir)

Qu'en pensez-vous ?

--

Sources :

Anthologie de 40 ans d’éditoriaux de Loren Wiseman, game designer

À l’occasion de la mort d’un certain Loren Wiseman (game designer et éditeur de wargame et jeux de rôle), bonhomme qui m’est inconnu, ces proches ont lancé l’initiative de collecter et valoriser ses éditoriaux pour les éditer dans un ouvrage de 500 pages : GROGNARD: Ruminations On 40 Years In Gaming.

À noter que les grognards désignent en général des joueurs qui dans le loisir depuis longtemps (parfois 40 ans), et souvent adeptes du jeu old school et old school renaissance (OSR).

Voici le projet plus en détail (La souscription s’est achevée en septembre 2017, avec 633 soutiens) :

« Nous sommes en train de rassembler les éditoriaux (petit aperçu : il s'agit de lectures très intéressantes) de Loren Wiseman, célèbre concepteur et éditeur de jeux, sous forme de livre et d'ebook. »

« Loren Wiseman a été rédacteur en chef du Journal of the Traveller'Aid Society (mais si vous pensez que le SAJT couvre des histoires d'aide aux immigrants en détresse, vous vous trompez) de 1979 à 2015. Au cours de cette période, il a écrit plus de 400 éditoriaux sur les jeux, le game design, la science-fiction et bien d'autres sujets. Ces écrits vont du commun (comme des annonces de produits) au sublime (avec des aperçus sur le processus de conception du jeu, ou des souvenirs de ses jours chez GDW). Avec une moyenne de 500 mots chacun, les textes atteignent plus de 250 000 mots.

Hélas, Loren nous a quittés en février de cette année (NdT : 2017) et nous pensons que ses pensées et ses idées valent la peine d'être revues et préservées. Nous avons rassemblé trois exemples pour que vous puissiez jeter un coup d'œil :

•    Son éditorial d'introduction à JTAS Online lors de son lancement en février 2000 ;
•    Un éditorial de 2002 expliquant comment il aurait fait Traveller autrement ;
•    Ses réflexions sur son 40e anniversaire en tant que concepteur de jeux.

Le manuscrit contient plus de 250 000 mots. Pour les technophobes et les bibliophiles, le livre imprimé est d'environ 500 pages avec un index complet.

Le livre est divisé en chapitres par année (2000 à 2015), avec une centaine d'éditoriaux par chapitre. La table des matières présente les chapitres par année, avec les éditoriaux datés.

Steve Jackson a accepté d'écrire un avant-propos, et Marc Miller écrira une postface.

Et il y a plus encore : Loren a dirigé le Journal of the Traveller's Aid Society pour GDW Game Designers' Workshop de 1979 à 1988, Challenge Magazine jusqu'en 1996, puis JTAS Online pour Steve Jackson Games de 2000 à 2015. Nous avons rassemblé tous les magazines édités par Loren (les magazines GDW JTAS et GDW Challenge Magazine sont des PDF scannés ; le SJG JTAS sont au format HTML avec une interface) sur une clé USB (qui totalise un peu moins d'un Go). »

EDIT 2020 : Le contenu et des avis sur cet ouvrage sont disponibles ici.